mardi 26 août 2014

FAQ #8

La foire aux questions!

Et voilà l'été qui se termine, les congés qui prennent fin, les cours qui recommencent... pour vous. ;) Car moi, j'ai fini l'école depuis un moment, déjà, et je suis encore en « congé » jusqu'à la mi-octobre, où aura lieu le Salon du Livre de l'Estrie, le premier de ma troisième saisons de Salons. Ce qui signifient aussi que j'ai encore tout un long mois et demi devant moi pour me lever à l'heure qui me plaît, semaine comme week-end...

D'accord. Je pourrais continuer à vous embêter et à vous faire regretter que les vacances soient déjà finies encore longtemps, comme ça, mais vous risquez de perdre patience avant que j'aie répondu à la FAQ du jour, pas vrai?

C'est ce que je me disais. Alors, sans plus tarder, voici ma réponse à une autre questions que vous êtes nombreux à me poser!

                          - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


FAQ #8 : Est-ce qu'on doit suivre des études en particulier pour devenir auteur?

Réponse : Absolument pas...! Pas obligatoirement, du moins. ;)

On va mettre quelque chose au clair dès maintenant : il n'existe aucun cours, que cela soit au CEGEP, à l'Université ou au Professionnel qui vous apprend à devenir auteur. Pourquoi? Parce qu'être auteur, ça ne s'apprend pas. On l'est, ou on ne l'est pas. Enfin, c'est mon avis. Vous pouvez argumenter (en vous exprimant de façon civilisée, je vous prie, car je ferai de même) dans les commentaires au bas de l'article.

Ce que j'entends par « être ou ne pas être auteur », c'est qu'on n'apprend pas à devenir écrivain comme on apprend à devenir architecte. On peut vous apprendre à composer de jolies phrases, à utiliser de savants mots; on peut décortiquer un roman sous vos yeux et vous expliquer ce qu'est un élément déclencheur et en quoi consiste le dénouement. Toutefois, personne ne peut vous apprendre à imaginer un univers dans ses moindres détails et à le voir comme si vous y évoluiez 24h/24h; personne ne peut vous enseigner à créer et à faire vivre des personnages que vous connaissez comme si vous aviez grandi avec eux; et surtout, personne, PERSONNE, ne peut vous inculquer l'amour, la passion et la joie de l'écriture.

Vous l'avez ou vous ne l'avez pas, tout simplement.

Et il n'y a rien de mal à ne pas l'avoir - mon copain voue un amour inconditionnel aux voitures et à la mécanique; moi je trouve que ça pue, que ça fait du bruit et que ça coûte cher. Que voulez-vous, je ne l'ai pas!

Autres précisions : Bien qu'il n'existe aucun cours officiels pour devenir auteur, il vous est cependant tout à fait possible de suivre une foule - et je dis bien une foule - de cours pour vous enrichir et développer votre plume, vos connaissances et, pourquoi pas, votre passion.

À la base, il y a bien sûr les cours de lettres et le français enrichi. Après tout, maîtriser la langue écrite est un minimum. Notez toutefois que la dyslexie et autres troubles qui pourraient affecter votre écriture, même une simple difficulté dans le cours de français, ne vous empêchera jamais d'être auteur. Un correcteur vérifie toujours les textes avant qu'ils ne soient publiés et quelques coquilles ne devraient donc pas vous freiner. Un certain niveau de la langue est néanmoins exigé, cela va de soi...

Finalement, si vous voulez pousser un peu plus loin, il y a évidemment les études en littérature, en langues ou même en journalisme, jusqu'à un certain point. Encore une fois, ces cours ne vous enseigneront pas à devenir le prochain J. R. R. Tolkien, ou le prochain Edgar Allan Poe ou la prochaine Agatha Christie. Mais, si vous en avez envie, ils pourraient bien vous apprendre quelques petits trucs sur ces auteurs qui ont révolu le monde de la littérature, ainsi que sur ce qui nourrissait leurs passion... ;)

                          - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour une autre question que tout le monde se pose, ne manquez pas ma prochaine chronique FAQ!

Si vous avez manqué mes précédentes chroniques, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens suivants :

FAQ #1 / FAQ #2 / FAQ #3 / FAQ #4 / FAQ #5 / FAQ #6 / FAQ#7

2 commentaires: